Lors d’une journée dédiée à ses investisseurs, Klépierre a fait le point sur le montant que ses cessions de l’année devraient atteindre et sur sa stratégie future.

Ce matin, à l’occasion de la tenue de son Investor Day aux Pays-Bas, le groupe français spécialisé dans l’immobilier commercial a pris la parole pour indiquer aux investisseurs qu’il anticipe des cessions de l’ordre de « 500 à 600 millions d’euros pour l’ensemble de son exercice 2018 ». Ce montant devrait dès lors permettre au premier acteur sur le marché des centres commerciaux en Europe, avec un portefeuille évalué à 23,8 milliards d’euros fin 2017, de réaliser des acquisitions.

À ce sujet, la direction de Klépierre a justement fait savoir que le groupe aura, à l’avenir, une politique d’acquisitions « opportuniste », avec des rachats d’actions qui restent également une option. Pour rappel, au printemps dernier, la situation était bien différente pour Klépierre. En effet, le groupe français avait renoncé à lancer une offre publique d’achat sur Hammerson, à cause du refus du conseil d’administration de la firme britannique d’engager des discussions.

Toujours plus d’engagement

Au-delà de rachats à venir, Klépierre a également déclaré ce jour avoir l’intention de mener à bien des projets d’extension/rénovation de ses centres commerciaux.

En marge de ces annonces, le groupe actuellement placé sous la direction de Jean-Marc Jestinet Rose Van Lerberghe a récemment témoigné de son engagement pour la protection de la planète. Ainsi, le mois dernier, Klépierre a accueilli dans six de ses centres commerciaux le tout premier événement grand public #ActForGood, du nom de sa nouvelle politique RSE, ayant pour mission de sensibiliser les visiteurs à l’économie circulaire et aux enjeux environnementaux dans leur ensemble. La campagne, qui passe par des animations diverses et des rencontres avec des associations et des artisans, a été menée en France, à Blagnac, mais aussi en Italie, en Hongrie, aux Pays-Bas, en République tchèque et en Espagne. Il s’agit là d’une prise de position forte, à l’heure où Klépierre accueille pas moins d’1,1 milliard de visiteurs dans ses centres commerciaux chaque année.

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *